Communauté d'agglomération de l'artois

Lundi 24 Avril 2017
 
Bethune et le vert pays d'artois (retour à la page d'accueil tourisme)

Passer le Menu Tourisme

Aller au Menu Tourisme

Passer le Fil d'Ariane

Vous êtes ici : Accueil > Tourisme > Histoire et patrimoine > Les traditions

Aller au Fil d'Ariane

Passer le Contenu

Passer le Menu secondaire

Histoire et patrimoine
 

Aller au Menu secondaire

Passer l'Article

 

La confrérie des charitables du Béthunois

Histoire et légende :

Chapelle Quinty - Beuvry
La confrérie fut établie en 1188, année où une épidémie de peste s’abattit sur Béthune et Beuvry. Le 21 septembre, jour de la Saint Mathieu, deux maréchaux-ferrants se rencontrent à la source de Quinty, située à la limite des deux communes. Ils ont une céleste vision : saint Eloi, patron des forgerons, leur demande de fonder une « karité », c'est-à-dire une confrérie, pour assister les pauvres, soigner les malades et inhumer les corps pour éloigner les épidémies. Ils sont rejoints par les habitants de Béthune et Beuvry pour accomplir leur tâche. La confrérie des charitables continue son action et rend avec le même respect, le même cérémonial, le même dévouement les derniers devoirs aux défunts de toutes confessions. Riches ou pauvres sont considérés de la même manière.

 

Le rituel :

 

La procession à Naviaux : chaque année, le dimanche qui suit la Saint Mathieu, les charitables de Saint-Eloi fêtent l’anniversaire de la fondation de leur confrérie. Les charitables de Béthune entament une longue marche traditionnelle jusqu’au parc de Quinty où se feront les retrouvailles symboles d’un rite fort ancien : la rencontre de Germon et Gauthier. 

 

La chambre des charitables :


Les gravures, les tableaux, les objets d’art et photographies qui garnissent la chambre attestent de l’ancienneté de la confrérie et de ses traditions ; ils témoignent de son passé.
Visite commentée de la chambre des charitables de Béthune sur demande pour les groupes. Visite libre tous les mercredis après-midi en juillet et en août. Renseignements à l'Office de Tourisme intercommunal de Béthune-Bruay.

 

 

La chapelle de Quinty et son parc à Beuvry, route Nationale :


D’après la légende, elle fut érigée au XIIIe siècle par Germon et Gauthier, en hommage à saint Eloi, à l’endroit où ils se sont rencontrés. Elle fut reconstruite en 1880 et reste aujourd’hui un lieu de prière, de pèlerinage et de recueillement. Une borne en grès s’élève à l’endroit de la rencontre présumée de Germon et Gauthier. Visite commentée sur demande pour les groupes.
Visite libre tous les mercredis après-midi en juillet et en août. Renseignements à l'Office de Tourisme intercommunal de Béthune-Bruay.

 

 
 

Aller à Article

Aller au Contenu

 
Lundi 24 Avril 2017

Aller à Haut de page