Communauté d'agglomération de l'artois

Mardi 25 Avril 2017
 

Passer le Fil d'Ariane

Vous êtes ici : Accueil > Sortir > Culture > Artois Comm. et la Culture

Aller au Fil d'Ariane

Passer le Contenu

Passer l'Article

 
 

La politique culturelle d’Artois Comm. est axée vers 4 objectifs :

- La mise en valeur du patrimoine :
Artois Comm. a déclaré d’intérêt communautaire plusieurs équipements culturels : la chartreuse des Dames et l’église Saint-Léger de Gosnay, le manoir de l’Estracelles à Beuvry, la cité des Electriciens à Bruay-La-Buissière, le chevalement de la fosse 6 à Haisnes-lès-La Bassée. Ce classement dans l’intérêt communautaire a pour effet d’assurer, dans l’immédiat ou à terme, le développement et la mise en valeur de ces équipements.
Elle vient de rendre « d’intérêt communautaire » le Centre dramatique national, la Comédie de Béthune, équipement culturel incontournable du territoire.

- L’augmentation de la présence artistique :
La Communauté d’agglomération fait de l’essor de la présence de la création artistique contemporaine un levier essentiel pour le devenir culturel du territoire. Ainsi elle a mis en place des formes de résidence adaptées aux différents univers de l’art. Elle accueille en partenariat avec des communes, des plasticiens (en 2005, Gilles Bruni à Beuvry, Serge le Squer à Bruay-La-Buissière, Pierrick Sorrin à Béthune, en 2006, Marion Lefebvre à Houdain, Amalgamix à Haillicourt et aussi Régis Perray, Bogdan Konopka, François Andès, Marie Ducaté, Tristan Senet …) des chorégraphes et chanteuse (le centre chorégraphique national Roubaix Nord – Pas de Calais dirigé par Carolyn Carlson, La compagnie Hapax de Pascal Giordano, Emmanuelle Bunel).

- L’amélioration conséquente de l’offre en matière de lecture publique :
Faisant le constat d’équipements et d’une offre documentaire très divers sur son territoire, Artois Comm. a dégagé trois axes de travail pour développer la lecture publique et les événements artistiques et littéraires sur son territoire, c’est-à-dire :
- développer bibliothèques et autres lieux de lecture publique tout en veillant à l’équité territoriale et à la complémentarité de services entre rural et urbain,
- enrichir l’offre documentaire (livres mais aussi autres supports : musique et son, image, virtuel…)
- agir en faveur de certains publics : enfants et jeunes, personnes âgées, personnes handicapées ou empêchées.

- Le soutien aux  acteurs culturels dans le cadre d’un partenariat fort :
En tissant un réseau dense avec différentes structures culturelles du territoire (théâtres, cinémas, lieux d’exposition…), Artois Comm. favorise le développement de la coopération culturelle intercommunale.
La création du Pass culture permet par exemple aux moins de 25 ans d’accéder à des spectacles à coût modéré dans toutes ces structures.

 

Aller à Article

 

Aller au Contenu

 
Mardi 25 Avril 2017

Aller à Haut de page