Communauté d'agglomération de l'artois

Dimanche 23 Avril 2017
 

Passer le Fil d'Ariane

Vous êtes ici : Accueil > L'agglomération > Nos missions > Nos grands dossiers

Aller au Fil d'Ariane

Passer le Contenu

Passer l'Article

 

Développement économique

La politique de développement économique menée par Artois Comm. repose sur quatre piliers :

  • L’aide aux entreprises dans leurs projets de développement
  • Le soutien aux filières et l’aide à la recherche et au développement
  • Un travail spécifique sur l’emploi et la formation
  • Les technologies de l’information et de la communication

L’aide qu’Artois Comm. apporte aux entreprises dans leurs projets de développement passe essentiellement par les aménagements entrepris par l’agglomération dans les zones d’activités « d’intérêt communautaire » et dans les pépinières d’entreprises.

Mais le soutien aux filières et l’aide à la recherche et au développement participent également de l’aide aux entreprises.

Ainsi, l’agglomération apporte tout son appui aux filières présentes sur le territoire, telles la plasturgie par exemple, mais également l’agroalimentaire, l’automobile ou la mécanique ; à ce titre, elle est régulièrement présente sur divers salons professionnels et dans de nombre de réseaux.

Artois Comm. est également partie prenante du fonctionnement et du développement de plusieurs laboratoires de recherche, tels le CRITT M2A, Centre de recherche et d’innovation technique et technologique en moteurs et acoustique automobiles, le CREPIM, centre de recherche et d’études sur les procédés d’ignifugation des matériaux, ou le CEFITEX, qui lui ont permis d’être repérée dans la constitution de plusieurs pôles de compétitivité et d’excellence.

Rapprocher marché du travail et monde de l’entreprise fait également partie des préoccupations de l’agglomération. A ce titre, Artois Comm. apporte directement son aide au recrutement pour les entreprises en développement. Elle mène également des actions à long terme, essentiellement à travers les deux outils privilégiés que sont la Mission locale et le PLIE. Elle mène parrallèlement une politique de soutien à la création et à la transmission d’entreprises, ainsi qu’au développement des services de proximité.

Enfin, parce que l’accès aux technologies de l’information et de la communication est de plus en plus vecteur de compétitivité, l’agglomération s’est lancée dans un programme de sensibilisation de ses communes membres mais surtout de réduction des « zones blanches » de son territoire, afin de permettre l’accès à tous au haut débit – dans la limite de deux MO.

En savoir plus sur le développement économique

 
 

Aller à Article

 

Aller au Contenu

 
Dimanche 23 Avril 2017

Aller à Haut de page