Communauté d'agglomération de l'artois

Samedi 27 Mai 2017
 

Passer le Fil d'Ariane

Vous êtes ici : Accueil > L'agglomération > Documents de référence > Notre projet de territoire

Aller au Fil d'Ariane

Passer le Contenu

Passer l'Article

 

Notre projet de territoire

Le projet de territoire est un document par lequel une collectivité tente de définir son avenir en matière de développement et de cohésion sociale, d’aménagement et d’urbanisme, de transport et de logement, de politique de la ville, de politique de l’environnement et de gestion des ressources.
Il détermine les actions qui seront déclinées dans le contrat d’agglomération et qui permettront d’assurer l’aménagement homogène du territoire et le développement portés par 58 communes rassemblées.

Le projet de territoire d’Artois Comm. a été écrit à partir des souhaits recueillis auprès de la population lors des réunions territoriales organisées au printemps 2003.
Sont venus s’ajouter les volontés des élus, et les avis exprimés par le Conseil de développement d’Artois Comm, instance composée de 5 collèges (élus, monde économique, services publics et personnes qualifiées, syndicats, vie collective, familiale et associative) qui apporte à Artois Comm. des réflexions et propositions sur les enjeux de l’agglomération.

Ce document a été approuvé le 22 octobre 2003 par le Conseil communautaire.

Les grands axes du projet

Solidarité et développement durable sont deux points fondamentaux de notre projet de territoire, qui se décline selon trois axes prioritaires :

1- Artois Comm., pôle de référence de l’ex-bassin minier au coeur du développement régional et européen :
Il s’agira, dans le Nord-Pas-de-Calais et au-delà, de faire connaître la Communauté d’agglomération, d’affirmer son image, sa spécificité et ses volontés fortes dans tous les domaines du développement (transports, activités économiques, tourisme…).

2- Artois Comm., moteur du développement homogène du territoire autour de l’axe Béthune-Bruay :
Artois Comm. possède deux villes-centre de taille moyenne et a choisi de transformer ce qui pourrait être un handicap en atout.
Un développement équitable et solidaire, qui prend en compte toutes les diverses composantes du territoire, conforme aux valeurs que chacun doit porter dans les domaines de l’habitat, de l’emploi, de l’accès à la culture, aux loisirs, au sport ; c’est aussi un développement durable, dans les problématiques liées par exemple aux transports, aux espaces naturels, aux politiques de l’eau et des déchets.

3- Artois Comm., la diversité d’un cadre de vie attachant et préservé :
Les élus ont également souhaité que tous les habitants disposent d’un cadre de vie agréable, attachant et sécurisant. Cela passe par exemple par la lutte contre les inondations, une politique de traitement et de recyclage des déchets innovante, l’amélioration des logements et des espaces publics.

 
 

Aller à Article

 

Aller au Contenu

 
Samedi 27 Mai 2017

Aller à Haut de page