Communauté d'agglomération de l'artois

Samedi 27 Mai 2017
 

Passer le Fil d'Ariane

Vous êtes ici : Accueil > L'agglomération > Nos missions > Nos grands dossiers > Transports

Aller au Fil d'Ariane

Passer le Contenu

Passer l'Article

 

Transport en commun en site propre

Construire une ligne de transport en commun en site propre (TCSP) entre les deux villes-centre de l’agglomération est dans l’air. C’est déjà même bien plus qu’une « simple » idée. Dès 2004, Artois Comm. avait financé une étude en ce sens. Ou plutôt cofinancé puisque les agglomérations de Lens-Liévin et d’Hénin-Carvin avaient aussi pour projet de se relier entre elles. Compétent sur ces territoires, le syndicat mixte des transports (SMT) a fait son choix : ce TCSP prendra la forme d’un tramway sur rail qui circulera entre Béthune et Bruay-La-Buissière d’une part, entre Liévin-Lens et le centre commercial régional de Noyelles-Godault, d’autre part.

L’objectif du SMT est de réaliser les deux lignes en même temps. Dans l’hypothèse la plus favorable, les travaux pourraient débuter en 2010 pour une mise en service deux ans plus tard. Il s’agit là d’un investissement particulièrement lourd : 600 millions d’euros pour les deux axes (280 M€ pour la liaison Bruay-La-Buissière - Béthune - Beuvry), sans compter les coûts de fonctionnement évalués à 15 M€ par an !

Il passera par ici…

Si les premières études ont défini les grands axes, il s’agit maintenant d’établir des tracés précis. Il faut en effet de la place pour faire passer le tramway (son emprise aura une largeur de 6 m là où la voie sera double), et il faut tenir compte de tous les paramètres : voiries existantes, interconnexion avec d’autres modes de transport, etc.

Pour l’heure, et de ce côté-ci du périmètre du SMT, il s’agira donc de relier Béthune et même Beuvry et Bruay-La-Buissière. A gros traits, la ligne devrait desservir le centre hospitalier, le pôle universitaire, la gare, le Mont-Liébaut, la Porte Nord, le centre-ville de Bruay-La-Buissière et ses quartiers Sud (tout comme la gare SNCF de Béthune, le secteur de la gare et des Provinces servira de pôle d’échange).
Partant de là, des prolongations sont envisagées en direction d’Haillicourt et Houdain (l’atelier de maintenance pourrait être édifié sur la zone du Bois Carré). Enfin, mais dans un second temps, la ligne pourrait s’étirer jusqu’à Auchel. Enfin, mais à plus long terme, il est même envisagé d'unir les deux lignes entre elles !

A propos du Syndicat mixte des transports

Le Syndicat mixte des transports (SMT) a été constitué en 2003. Son périmètre était alors celui des communautés d'agglomération de Lens-Liévin et d'Hénin-Carvin. La communauté d'agglomération de l'Artois, Artois Comm., et la communauté de communes de Noeux et environs y ont adhéré le 1er janvier 2007. Artois Comm. y est représenté par sept élus.
Avec 114 communes pour 610 000 habitants, c'est le 7e périmètre de transport urbain (PTU) de France, le deuxième du Nord-Pas-de-Calais après celui de Lille Métropole Communauté urbaine (Transpole).
Sur le territoire d'Artois Comm. le sigle "SMT" a fait son apparition à la fin de l'été 2007, lors de la fusion des réseaux de transports en commun depuis opérés par Tadao (groupe Kéolis).


Photo - Le tramway de Valenciennes (c) Samuel Dhote, SITURV


 
 

Aller à Article

 

Aller au Contenu

 
Samedi 27 Mai 2017

Aller à Haut de page